Le home trainer est un équipement qui vous permet de pédaler à l’arrêt sur votre vélo. Il est couramment utilisé pour l’entraînement pendant les mois d’hiver et pour l’échauffement ainsi que le refroidissement du corps avant et après la course. De nombreux cyclistes considèrent l’entraînement au home trainer en salle comme une activité très fastidieuse. C’est pourquoi ils choisissent de ne pas l’utiliser. Cependant, en cyclisme, le home trainer est reconnu comme un excellent outil pour un entraînement ciblé et le maintien de la condition physique.

Le home trainer constitue donc l’outil idéal pour le chauffage précompétition. Team Sky, par exemple, a commencé cette tendance il y a quelques années, et depuis lors, les autres équipes du WorldTour ont emboîté le pas. Avec un home trainer, vous devez d’abord trouver un endroit approprié pour vous entraîner avec les moulinets. Un garage, une pièce de rangement ou un espace extérieur couvert avec une surface solide et lisse est idéal pour l’installation de roulettes de vélo. Mais avant de trouver l’emplacement futur de votre home trainer, il est nécessaire de bien le choisir ! Focus sur ce comparatif home trainer !

 

Comparatif home trainer des 12 meilleures ventes de l’année

 

Les 5 meilleurs home trainer

L’entraînement en salle a pris une place de plus en plus importante ces dernières années dans la préparation des cyclistes et des triathlètes. Ce n’est plus un choix de repli car les entraîneurs ont changé, les outils sur lesquels s’entraîner qui ont grandement amélioré la qualité du coup de pédale le rendant très similaire au vrai. Si vous pensez que le prix est un obstacle à l’achat de cet outil de vélo, vous n’avez pas à vous inquiéter. Dans ce guide pratique comparatif home trainer, vous découvrirez qu’il n’est pas si difficile de trouver un bon home trainer à vélo bon marché, sans bien sûr sacrifier la qualité.

 

#1. Home trainer Elite Qubo Digital Smart B

Commençons cet avis home trainer par l’Elite Qubo Digital Smart B.

Le home trainer est équipé d’un châssis Qubo équipé d’un système Compass Chronograph qui simule fidèlement le comportement de la route. Il offre une interaction complète avec les applications, les logiciels et les périphériques avec le protocole de formateurs FE-C ANT. Permet d’effectuer une transmission sans fil ANT et une transmission Bluetooth intelligente. Le home trainer Elastogel divise par deux le niveau sonore et réduit la consommation de pneus de 20%.

 

#2. Home trainer pro Bkool

En seconde position de cet avis home trainer, le Bkool.

Combine un home trainer haut de gamme avec le simulateur le plus avancé. Il vous permet de parcourir n’importe quel itinéraire sur la planète, seul ou avec jusqu’à 99 amis ou adversaires virtuels. Vous pouvez également leur parler par chat vocal. L’utilisateur peut tester les conditions météorologiques réelles, le vent et l’éclairage sans avoir à quitter son salon pendant la formation. Le home trainer peut accélérer jusqu’à 1 200 watts dans une courbe progressive.

 

#3. Home trainer Elite Novo Force

En troisième liste de cet avis home trainer, nous avons le Elite Novo Force.

Il est conçu avec un système de verrouillage sophistiqué à fixation rapide, pour accrocher et décrocher le vélo en une seule opération rapide. Le home trainer offre cinq niveaux de résistance magnétique réglables à l’aide d’un sélecteur de guidon pratique. Le nouveau système de support réglable de l’unité permet une pression appropriée et constante entre le home trainer et le pneu.

 

#4. Home trainer Elite Arion

Voyons en quatrième place de cet avis home trainer le Elite Arion.

Il a un cadre très léger mais en même temps très résistant. C’est la solution idéale pour tous ceux qui veulent pratiquer un entraînement agile et équilibré. Les home trainerx paraboliques assurent une course libre et une sécurité maximale. La marche intégrée dans la structure vous permet de monter et descendre du vélo sans avoir besoin de soutien. Il se ferme d’un seul geste.

 

#5. Home trainer Sportstech

En cinquième position de cet avis home trainer, découvrons le Sportstech.

Son groupe magnétique garantit un pédalage doux et silencieux. Et, grâce à sa structure renforcée, il assure une stabilité totale. A l’aide du bouton de réglage micrométrique situé sur le guidon, vous pouvez modifier le niveau du frein magnétique intégré pour augmenter ou diminuer la résistance du galet, ce qui à son tour augmente ou diminue l’effort sur la pédale. Le positionnement du vélo est facilité par de grandes pinces réglables.

 

Pourquoi utilisé un home trainer ?

Quiconque le fait en vrai professionnel ou même pour une passion irrésistible sait bien pourquoi on ne peut pas s’entraîner sur la route pendant les mois d’hiver. La pluie, la neige, le gel et la visibilité réduite rendent la pratique en plein air très dangereuse, même pour les vététistes les plus extrêmes. Les heures de lumière sont alors considérablement réduites, ce qui rend plus difficile de profiter de chaque instant de votre temps libre.

Les home trainer s’avèrent utiles dans ce cas, surtout parce que la pratique peut se faire à la maison, dans la boîte ou dans la taverne, au chaud et bien protégé. C’est vrai : il n’y a pas de cycliste qui aime pratiquer cet exercice à l’intérieur (sauf ceux qui se consacrent au spinning !). La plupart des gens trouvent ça ennuyeux. Cependant, il est nécessaire d’être prêt pour les événements du début de la saison ou si vous ne voulez pas abandonner un programme régulier de cyclisme. Il peut donc être le seul outil pour garder la forme en simulant le rendement du vélo. Plus spécifiquement, l’entraînement des home trainerx pour vélos offre plusieurs avantages et l’ennui peut être corrigé en utilisant quelques trucs pour animer l’environnement dans lequel l’activité se déroule.

 

Comment fonctionnent un home trainer ?

Le principe des home trainer est très simple, ils sont en fait constitués d’une petite béquille, à laquelle la roue arrière du vélo doit être accrochée. La roue est légèrement soulevée du sol et la surface du pneu est supportée par un home trainer recouvert d’un matériau caoutchouteux et élastique. En pédalant, la roue arrière tourne et le home trainer tourne par friction. A l’intérieur du home trainer, le home trainer est relié à un volant d’inertie, c’est-à-dire un disque lourd qui tourne et garantit l’inertie nécessaire pour rendre le fluide de pédalage. Il y a aussi un système de freinage qui reproduit le frottement de la route et de l’air.

Comme la roue arrière reste légèrement surélevée, il est important d’utiliser un élévateur spécial pour la roue avant afin de maintenir l’alignement horizontal correct du vélo et d’éviter que le poids ne se décharge davantage sur le guidon. Il est fortement déconseillé d’utiliser des supports improvisés (tels que des livres ou d’autres épaisseurs), qui ne conviennent pas pour absorber les vibrations et bouger jusqu’à ce que le vélo tombe.

 

Réalité virtuelle avec les home trainer ?

Les galets sont équipés d’un système de réglage de la résistance, composé d’un bouton de commande qui doit être fixé sur le guidon de la moto. Ou dans les systèmes plus avancés, la résistance est contrôlée directement à partir d’un ordinateur ou d’une tablette qui peut également jouer des programmes d’entraînement ou l’altimétrie de routes réelles. En variant l’exercice, vous pouvez oublier les sessions statiques aliénantes et grâce à l’interactivité, peut-être connectée à une vidéo sur laquelle reproduire des situations, l’entraînement peut devenir quelque chose de constructif et amusant.

 

Opinions sur la durée de l’entrainement

Habituellement, les séances sont plus courtes sur les home trainerx que sur la route, également parce qu’elles vous permettent de pratiquer des exercices plus ciblés. Le temps de fonctionnement moyen se situe entre l’heure et l’heure et demie. L’effort métabolique est plus important car les exercices sont effectués à une température constante et il n’y a aucune possibilité de faire un refroidissement adéquat. Il y a aussi la difficulté psychologique objective de soutenir la formation pendant de plus longues périodes de temps.

Pour cette raison, ceux qui utilisent des home trainerx le font pour effectuer des exercices calibrés, tendant davantage à la qualité de la pratique qu’à la quantité. De plus, précisément parce que les exercices sont effectués dans des conditions contrôlées, le rythme de l’entraînement ne sera pas perturbé par des événements imprévus sur la route (ralentissements, arrêts, etc.), mais vous pouvez faire les mêmes répétitions d’intensité en alternance avec des phases de récupération.

 

Comparatif des 4 meilleurs modèles de home trainer

 

Quels home trainer acheter ?

Les home trainerx diffèrent selon le type de résistance et beaucoup ces dernières années par l’application de l’électronique associée aux applications qui peuvent être chargées sur votre smartphone. Les plus simples sont les home trainerx libres ou classiques : ce sont de vrais home trainerx, avec trois points d’appui, sans système de fixation. Le vélo repose sur les roulettes et est libre de se balancer, et doit donc être maintenu en équilibre pendant le pédalage.

Ces home trainerx sont excellents en termes de fluidité, avec un pédalage similaire à celui de la route, mais la résistance offerte est très faible. Il n’y a aucune possibilité d’augmenter la puissance, si ce n’est en augmentant la vitesse : vous ne pouvez pas faire d’exercices de force, mais seulement des exercices à puissance constante. Ensuite, il y a les home trainerx avec frein hydraulique. A l’intérieur de leur mécanisme, le volant est immergé dans une huile particulière, qui ne change pas de viscosité (et donc de résistance) avec l’augmentation de température due à la friction.

Les aimants sont fixés au volant d’inertie sur des home trainerx à freins magnétiques. Il y a aussi des disques durs dans le mécanisme par rapport au volant. En réglant la distance entre les aimants et les disques avec une commande externe, l’attraction magnétique des aimants et leur résistance à la rotation peuvent être modifiées. Ce qui distingue les home trainerx à frein magnétique de ceux à fluide est la capacité d’ajuster la puissance à fournir à volonté, mais la fluidité du pédalage manque à mesure que la puissance augmente.

Cela signifie que lorsque nous voulons effectuer un test de puissance élevée, le pédalage sera moins rond, car la résistance du home trainer sur la roue accentuera le point mort sur le pédalage. Le simulateur de cycles ou cyclomoteur offre des services intéressants. La résistance est basée sur l’utilisation d’un ventilateur en fonte : plus la vitesse est élevée, plus la résistance est élevée. Le ventilateur est relié à une courroie (qui à son tour est reliée à l’axe des pignons), ce qui permet également de créer un minimum de résistance au mouvement. Les trainers de ce type offrent une connexion directe aux pattes arrière, remplaçant la roue arrière du vélo par une connexion directe, ce qui est plus efficace car elle n’est pas basée sur la friction du pneu.

Ceci permet d’éviter tout dérapage pendant l’exercice et la douceur du pédalage est pratiquement identique à celle de la route. La puissance qui peut être délivrée sur ce type de home trainer atteint des valeurs deux fois plus élevées que celles des autres modèles, ce qui permet même un entraînement explosif. Dans ces cas, la puissance ne peut pas être contrôlée par des contrôleurs externes mais est directement proportionnelle à la vitesse atteinte par le ventilateur. En remplaçant la roue, l’avantage de ce système est la possibilité d’utiliser différents vélos sans limite d’utilisation (mtb, course et contre la montre).

 

Home trainer de haute performance pour vélos

L’entraînement en salle orienté vers la performance en plein air connaît des évolutions surprenantes et est proposé (brevet d’une importante société de bien-être) avec des entraîneurs vélo de plus en plus axés sur l’entraînement neuromusculaire. Dans ce cas, l’unité didactique est conçue pour offrir une stabilité même dans les moments de grande poussée sur les pédales, la véritable limite de nombreux entraîneurs sur le marché, et est assistée par un frein électromécanique qui contrôle précisément tout le travail effectué.

La puissance de la course de la pédale est contrôlée par un capteur de couple qui la mesure directement avec une extrême précision. Les lecteurs optiques, quant à eux, ont pour tâche d’analyser en permanence la qualité de la course de la pédale. Le cadre du vélo, après avoir enlevé la roue arrière, est fixé sur les pattes de sorte que la chaîne travaille directement sur le corsage fixé sur celui-ci. Et comme dans les systèmes les plus avancés, également dans ce cas, tout est facilité par une application qui offre des programmes, des tests, des personnalisations et des bio-feedback. Il vous suffit d’utiliser votre smartphone et de le coupler via Bluetooth à l’entraîneur pour commencer l’entraînement.

 

Quel est le meilleur home trainer pour moi ?

Vous cherchez un modèle de base pour l’entraînement pré-course ?
Le choix idéal : un home trainer magnétique simple avec pieds repliables pour le transport

Vous cherchez un modèle pour travailler sur la puissance du pédalage ?
Le choix idéal : chaque home trainer travaille également sur ce

Vous cherchez un modèle de formation structurée ?
Le choix idéal : un banc d’essai fluide qui suit la puissance de sortie, ou un modèle intelligent qui s’interface avec l’ordinateur.

Vous cherchez un modèle pour ne pas vous ennuyer ?
Le choix idéal : un entraîneur intelligent qui vous guide à travers la réalité virtuelle

 

Meilleur smart turbo home traîner

Le JetBlack est ambitieux, innovant et très compétitif. Avec sa puissance en génératrice si vous voulez vous entraîner dans un hangar sans branchement au réseau, c’est la réponse à vos prières.

D’un autre côté, si vous voulez rester dans la maison, c’est du côté bruyant et l’application est un peu buggy pour le moment – bien que nous nous attendions à ce que cela soit corrigé.

Nous avons dit l’année dernière que les rivaux de la Neo Smart l’avaient rattrapé ; il n’y a pas de nouveau Tacx haut de gamme – bien qu’il y ait un nouveau Tacx Flux S pour 549£. Cependant, comme pour le reconnaître, la Neo Smart est 50 £ moins chère que l’année dernière et reste un excellent entraîneur, même si elle n’est pas la plus maniable.

Si vous ne recherchez pas une unité à entraînement direct et que l’espace est limité, le Bkool Smart Pro 2 couplé au simulateur Bkool offre de nombreuses options d’entraînement intérieur. Il est raisonnablement léger et facile à empaqueter pour un smart turbo, mais il offre une conduite stable. Il y a beaucoup de résistance pour les randonnées dures et l’option de se mesurer à d’autres coureurs réels et simulés. C’est relativement calme aussi.

L’Elite Drivo II est un très bon entraîneur et offre des performances similaires à celles du Wahoo et du Tacx. Il n’est pas le mieux conçu, cependant, et bien que relativement léger en poids, il est difficile à ranger et à déplacer. Du point de vue du bruit, c’est tout à fait raisonnable mais pas aussi silencieux que le Wahoo. L’Elite est probablement la plus stable à l’essai, mais si l’espace est un problème, ce n’est peut-être pas la meilleure option.

Wahoo a bien amélioré le Kickr et bien qu’il soit devenu plus lourd, cela est compensé par une bonne ergonomie et un poids bien placé. De plus, il n’est pas si difficile à déplacer et il se plie facilement pour s’insérer dans un petit espace. Ce n’est pas totalement silencieux, mais c’est le plus calme ici. Dans l’ensemble, il s’agit d’une bonne amélioration par rapport au modèle précédent et c’est notre vainqueur du test.

Plus de critiques :

  • CycleOps marteau smart turbo
  • TechnoGym MyCycling Turbo home trainer intelligent de TechnoGym
  • Wahoo KICKR entraîneur intelligent
  • Tacx Flux Smart turbo home trainer
  • Tacx Neo Turbo home trainer intelligent
  • Wahoo SNAP KICKR turbo home trainer intelligent SNAP KICKR

Quels sont les différents types de turbo home trainers intelligents ?

Entraîneurs magnétiques

Le plus basique de tous les Turbo home trainers, ils utilisent la résistance magnétique pour imiter la sensation de la route. Ce sont généralement les moins chers en raison de leur simplicité, mais il y a peu de versions intelligentes d’entre eux. Habituellement fournis avec un changeur à résistance, leurs capacités intelligentes ne sont pas aussi variées que les autres et ne peuvent être programmées pour imiter un certain gradient ou une certaine résistance de puissance.

Entraîneurs fluides

Un pas en avant par rapport aux entraîneurs magnétiques, les fluides sont beaucoup plus silencieux et ont une augmentation progressive de la résistance, ce qui signifie que plus vous allez vite, plus il est difficile de rouler. C’est là que la majorité des entraîneurs intelligents abordables seront basés, car il y a plus de place pour intégrer les capacités intelligentes aux entraîneurs fluides, avoir un bon roulement et toujours atteindre un niveau de prix inférieur.

Entraîneurs à entraînement direct

Ces machines à l’aspect de l’ère spatiale éliminent le besoin de la roue en la fixant directement à la chaîne cinématique, d’où le nom de la machine. Ceux-ci sont généralement motorisés et doivent être branchés pour fonctionner, mais cela signifie qu’ils peuvent être programmés pour offrir une grande variété de capacités intelligentes. Cela signifie également qu’elles peuvent être construites de façon plus complexe pour offrir une sensation plus naturelle, semblable à celle de la route. En renonçant à la roue arrière, vous n’avez pas besoin d’acheter de nouveaux pneus aussi régulièrement que vous le feriez avec les autres entraîneurs.

Pourquoi opter pour un turbo home traîner intelligent ?

Pour beaucoup de gens, un turbo-entraîneur magnétique bon marché standard peut faire l’affaire, cependant, opter pour un smart home traîner vous assurera une session de formation beaucoup plus satisfaisante.

Tout d’abord, leurs fonctions intelligentes leur permettent de se connecter à un grand nombre de logiciels tels que Zwift, Strava et Skuga. Des applications comme Zwift interagissent avec votre turbo home trainer pour mesurer votre effort et l’appliquer à une réplique virtuelle de vous chevauchant contre d’autres personnes sur Internet. Cela change par rapport au simple fait de regarder un mur ou de regarder la télévision de jour, car cela crée une sensation de conduite beaucoup plus naturelle et n’est pas aussi régiment.

D’autres applications, comme Skuga, vous permettent en fait de recréer n’importe quel parcours Strava que vous avez fait auparavant dans un langage que le formateur peut comprendre pour qu’il puisse le reproduire. Par exemple, si vous avez trouvé l’itinéraire d’entraînement parfait mais que vous ne pouvez pas sortir de la maison, vous pouvez le programmer dans votre entraîneur pour ne pas manquer cette sensation exacte qu’il vous donne. Vous pouvez même reproduire une balade dans les Alpes dans votre salon !

Les entraîneurs intelligents offrent également la possibilité d’enregistrer plus de données que vous ne l’auriez imaginé, certains modèles haut de gamme étant capables d’enregistrer avec précision votre puissance de sortie. C’est idéal si vous voulez améliorer votre puissance, mais que vous ne voulez pas acheter des turbo home trainers et des wattmètres séparés.

Demandé son avis, directeur adjoint chez JLT-Condor et coach chez TrainSharp, nous a dit Dean Downing : « Je déteste les turbo home trainers, mais je me suis beaucoup entraîné sur un Wattbike pendant ma carrière de pilote. Travaillant comme entraîneur, plusieurs de mes clients travaillent à temps plein et ont une famille, alors ils ne veulent pas sortir à 20 h dans le noir et le froid. »
Lorsqu’on lui demande s’il recommanderait aux athlètes qu’il entraîne d’acheter un smart turbo, Downing répond : « En fin de compte, c’est une question de préférence personnelle. Un de mes clients utilise un Wahoo KICKR et un Zwift, tandis qu’un autre s’entraîne avec un Power meter Stages sur un turbo standard. Il s’agit de briser l’ennui. »

Fait :

  • Cela fera de vous un cycliste plus rapide – Quiconque possède un entraîneur et un dynamomètre, et qui pratique un entraînement structuré sérieux, sait que l’entraînement en salle est le meilleur moyen de s’en home trainer à la vitesse.
  • 1 heure sur le turbo = 2-3 heures sur la route – Même sur une route plate, 10% du temps sur la route est passé en roue libre. Sur un parcours vallonné, lorsque vous ajoutez le temps de descente, il peut aller jusqu’à 40% ! L’entraînement au turbo est plus difficile parce qu’il n’y a nulle part où se cacher.
  • Éliminez les variables pour un bon entraînement par intervalles – Feux de circulation, état de la route, montées, descentes… une fois que vous avez essayé de compléter les intervalles de puissance avec précision sur la route, vous irez courir vers le turbo.
  • Restez en sécurité les nuits d’hiver sombres – En tant que cyclistes, nous sommes des usagers de la route très vulnérables, surtout la nuit. Le seul danger de l’entraînement turbo, c’est de glisser sur la sueur après l’entraînement.
    Éliminez les obstacles mentaux à l’entraînement – L’entraînement est beaucoup plus facile lorsque la moto est prête et que vous pouvez y être assis en quelques secondes. Pas besoin de vérifier la météo, de choisir ses vêtements, de descendre son vélo et de quitter la ville.
  • Moins de temps de préparation pour une meilleure gestion du temps – Toutes ces choses prennent du temps. La durée totale de l’entraînement est beaucoup plus courte à l’intérieur.
    Pas besoin de laver votre vélo et des tonnes de vêtements après une randonnée hivernale humide – Les activités après la randonnée prennent également beaucoup de temps. Évitez les tracas de l’entraînement hivernal en vous habillant comme si c’était l’été et en ne laissant jamais votre vélo.
  • S’en Home trainer exactement quand vous le voulez – Le travail, la vie personnelle et les obligations familiales nous laissent souvent de courtes périodes de temps libre pour la formation. Des sessions turbo rapides et efficaces peuvent être insérées pendant que le bébé dort ou que votre partenaire regarde la télévision.
  • Surveillez et ajustez la position et la posture de votre vélo – Avez-vous remarqué à quel point vous vous asseyez mal sur le vélo et à quel point vous vous déplacez ? Fixez-le simplement en roulant devant un miroir et en vous regardant. Posture aérodynamique + moins de mouvements = cycliste rapide.
  • Améliorez votre technique de pédalage – Concentrez-vous sur votre cadence et le coup de pédale apportera des améliorations majeures à votre vélo. Pratiquez également des exercices à une jambe pour renforcer votre force.
  • Respectez votre plan d’entraînement quel que soit le temps – Est-ce qu’il gèle dehors ? Ou de la pluie en abondance ? Ou 40 degrés à l’ombre ? Quelle importance quand vous vous entraînez à l’intérieur ?
  • Entraînez-vous à grimper même lorsque vous vivez dans une zone plate – Vous utilisez des muscles légèrement différents pour grimper et vous asseoir plus en arrière sur la selle. Préparez-vous à cela en soulevant votre roue avant plus haut par rapport au sol. Quelque chose qu’on ne peut pas faire sur la route à moins d’être Peter Sagan.
  • Les plates-formes interactives rendent l’entraînement amusant – Les plates-formes comme Zwift apportent un côté social à l’entraînement en salle. Entraînez-vous avec des amis ou des membres de votre famille qui vivent à l’autre bout du monde.
  • Pratiquez des simulations de course sur Zwift pour vous surpasser – Restez compétitif tout au long de l’hiver en participant à des courses sur une plate-forme virtuelle comme Zwift. Même les pros le font.
  • Accédez à des applications d’entraînement sophistiquées comme home trainerRoad pour les plans d’entraînement en salle – Les entraîneurs en valent la peine, mais ils sont chers. Des applications comme home trainerRoad ont des centaines de plans de formation que vous pouvez utiliser même si vous n’avez pas de wattmètre, grâce à la fonction Puissance virtuelle.
  • Apprenez à mieux faire les cent pas en vous rendant à la puissance – Dans une course, vous allez souvent trop vite et trop vite. Mais si vous avez pratiqué les intervalles sur le turbo, vous serez beaucoup mieux à même de mesurer vos efforts.
    Enregistrez chaque séance d’entraînement pour vous assurer que vous atteignez votre maximum au bon moment.
  • Construisez la ténacité mentale – L’entraînement Turbo est un véritable entraînement. Il n’y a nulle part où se cacher et aucune roue sur laquelle s’asseoir. Si vous pouvez vous concentrer sur le turbo et atteindre les chiffres, vous apprendrez à souffrir et à gagner.
  • Évitez le surentraînement en vous en tenant à des séances d’entraînement – Les promenades en groupe sur la route se transforment souvent en courses quand nos ego sortent. Les randonnées en Z2 stable peuvent devenir des efforts de tous les instants, poussant votre TSS (Training Stress Score) à travers le toit. L’entraînement à l’intérieur est beaucoup plus contrôlé et vous évitez la tentation de rouler plus loin et plus fort que ne l’exige votre plan d’entraînement.
  • Préparer un parcours de course à l’intérieur à l’aide d’un smart home trainer – Téléchargez un fichier GPX de l’itinéraire et étudiez le parcours sans quitter votre salle de séjour. Parfait pour les courses de cibles A hors de votre zone. De plus, vous pouvez prendre l’entraîneur et avoir une routine d’échauffement parfaite avant la course.